Mon voyage Québec/Visit to Quebec City (2002) PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 27 Février 2011 21:17

Mon voyage à Québec/My travel to Quebec City


Texte en français/English translation

C'est lors de moments comme ceux-ci que l'on se rend compte que l'on n'est plus un enfant.  Du 16 au 18 août 2002, j'ai fait, pour la première fois de ma vie, un voyage dont j'avais choisi les dates et la destination.

Comme tout le monde, j'ai fait de petits voyage étant enfant : aller à la plage avec mes parents et faire du camping, faire des visites organisées de grandes villes (en l'occurence Toronto) et de petits bleds dans le milieu de nulle part (le Camp Pok-O-Mac, dans le Vermont).  Ceci était donc mon premier voyage, quoique qu'il ne fut pas loin de chez moi, à quelques centaines de kilomètres de la grande région de Montréal.

C'est donc avec un peu de souci et une nervosité hors du commun que je me suis couchée la veille de mon départ, c'est tout jsute si j'ai dû dormir !  Le matin du départ arrive, je dois me rendre à Montréal par mes propres moyens parce que je ne possède pas de véhicule.  Pas de problème, j'emprunte toujours le même chemin que pour aller à l'école...

Puisque j'étais de passage à Montréal, j'avais auparavant contacté une amie habitant Montréal, Élo, qui est, tout comme moi, fan de Dean Cain et Lois & Clark, pour m'accompagner jusqu'à la gare d'autobus (et aussi pour discuter de Dean :).  Dix heures sonnent, j'embarque dans l'autobus et je m'en vais en direction de Québec, ça a pris 3 heures, qui ont passé très vite.  Les grands autobus sont tellement mieux que ceux destinés au transport en commun !!  Une heure passe, puis une autre, on ne croisait pas de grands centres urbains, mais beaucoup de petites villes aux noms de saints dont je n'avais jamais entendu parlé, et il y avait des tonnes de champs de maïs partout !

L'arrivée

Marlène, ma correspondante de Québec, m'attend donc au terminus d'autobus dans le Vieux-Québec. J'espère que je ne la raterai pas !  Je me rappelle vaguement de son visage, mais ça fait déjà 1 an que je ne l'ai pas vue !  Je descends de l'autobus et elle est là avec ses enfants, Gaétan et Marie-Julie.

On grimpe tous à bord de sa voiture, on arrive tranquillement vers elle et on parle de tout et rien pour le reste la journée, il semblerait que j'aurais pu lui parler pendant des siècles !  Il faut remarquer aussi que je suis une intarissable pie.  Si l'on parle de quelque chose qui m'intéresse tout particulièrmeent, je peux en discuter pendant des heures et des heures...


La famille qui m'a reçue, de gauche à droite :
Marie-Julie, Donald, Marlène et Gaétan

Comme je ne suis jamais venue à Québec, Marlène s'empresse de me dire que l'on ira faire un tour un peu partout dans la région.  Je trouve que c'est une très bonne idée, le Vieux-Québec et Charlevoix sont des endroits qui sont très prisés par les touristes (d'ici et d'ailleurs), je suis très curieuse de découvrir cette région.

Le samedi après-midi arrive très rapidement, marlène me demande si je veux voir du pays, j'accepte volontiers...  Ainsi, nous passons, moi, elle et ses enfants, tout l'après-midi dans la voiture à rouler et voir des superbes paysages ! Alors, on roule, on roule et on roule, en s'arrêtant de temps en temps pour regarder le paysage....

En direction de St-Iréné

Et aussi pour faire une visite-éclair de la basilique Ste-Anne-de-Beaupré.  Je connais très peu l'histoire de cette région, mais l'église a une très bonne réputation, des gens auraient été guéris suite à leur visite à cet endroit.  L'église est en soi très impressionnante vue de l'extérieure, elle est construite en pierres grises et on sent tout de suite son caractère institutionnel.


De la porte d'entrée
La basilique Sainte-Anne-de-Beaupré


Le plafond : notez qu'il est peint et raconte une histoire


Détail d'un clocher

On remonte donc la route jusqu'à une petite ville qui s'appelle St-Iréné, qui se situe à environ 300 km à l'est de Québec, toujours en longeant le majestueux fleuve St-Laurent !

La photo a été prise en haut d'une colline. À nos pieds s'étaandait une plaine avec tous ses bâtiments et ses terres,
c'était vraiment magnifique !

En continuant à rouler, nous avons rattrapé le fleuve St-Laurent, qui s'élargit.

Environ 2 heures après être partis de Québec, nous sommes arrivés à St-Iréné.  Regardez comment le paysage est beau.  Un quai de pierres a été érigé et sert maintenant de promenade.  À son entrée, une immense ancre de bateau est déposée, pour empêcher la circulaiton automobile.  Le quai fait environ 100 mètre de long et s'avance dans le fleuve.  Au bout, où je suis posée avec le jeune Gaétan, j'ai cru voir au loin des remous qui n'ont pas pu être faits par des bateaux...  Serait-ce possible que j'aie entreaperçu des baleines ?  Puisque je n'avais pas encore l'instinct de traîner mon caméscope numérique avec moi, je ne le saurai sans doute jamais, à moins d'y retourner !



Une grève de pierres et de sable étaient à la gauche du quai,
tandis qu'à la droite, une plage de sable accueillait des baigneurs !


Marlène, avec les cheveux dans le vent


Chantal, l'exploratrice (Je vous entends rire d'ici !)

J'aurais juré, dès mon arrivée à St-Iréné, avoir vu des baleines ou de très gros poissons nager paresseussement dans les eux profondes du St-Laurent.  Au loin, je voyais des remous et des vagues avec un peu d'écume blanche, mais puisque je n'avais pas de jumelles et que j'étais très réticente à sortir mon caméscope et faire un zoom sur ces choses qui me fascinaient, il ne me restait plus que la spéculation !

C'est donc avec une grande joie que j'ai fait tout ce chemin...  Ensuite, petit arrêt chez le vendeur de crème glacée, arrêt pipi et zou, on est tous rembarqués dans l'auto pour revenir à temps pour le souper.  Nous avons dû faire pas loin de 500 kilomètres en un après-midi.  Tout au long de la route, il y avait aussi de peites fermettes ou de petits kiosques vendant des antiquités, des peintures, des souvenirs confectionnés par des artisans. Marlène m'a dit qu'on pouvait y dénicher de petits trésors, mais nous ne nous sommes pas arrêtés, faute de temps !

Voici deux nouvelles accros de la série Smallville !

Au retour de St-Iréné, nous avons bien sûr mangé et ensuite, Marlène devait assister au mariage de sa cousine, à Cap-Rouge.  Il faisait déjà noir quand nous sommes arrivées, mais je pouvais deviner, par l'air humide que le vent me soufflait au visage que nous étions au bord d'un autre grand cours d'eau, qui devait être très pittoresque.  Le seul problème était qu'il faisait noir, les splendeurs de la région m'étaient cachées :(

Ce fut donc une visite éclair, mais mes souliers et ma "sacoche" purent quand même goûter à de la bière, que quelqu'un m'échappa dessus.  C'était une chance que ce n'était pas moi qui conduisait, on m'aurait fait souffler dans l'ivresseomètre pour savoir si j'étais en état de conduire ou non.  Je n'avais pas bu, mais l'odeur pouvait paraître suspecte aux yeux de personnes de l'extérieur :)

En revenant du mariage, nous nous sommes arrêtées, moi et elle, pour aller chercher la cassette vidéo du pilote de la série Smallville, qui a été traduite en français, sans le reste, par contre.  Je suis tout de suite tombée en amour avec cette série, qui est loin de ressembler à Lois & Clark, ne vous méprenez pas !  Plutôt que d'être une comédie romantique et parfois grotesque (ce commentaire n'est pas péjoratif !), Smallville mise plutôt sur la découverte des pouvoirs de Clark, c'est un adolescent troublé comme tous les autres en apparence, mais qui est en fait quelqu'un d'unique en son genre.  La deuxième saison est encore meilleure que la première, parce qu'elle est plus axée sur les personnages gravitant autour de Clark plutôt que d'avoir des méchants mutants qui cherchent à se venger de telle ou telle personne.  On retrouve Pete, grand ami de toujours de Clark, la timide Chloé, qui est la rédactrice en chef du journal de l'école, "the Torch" et Lana Lang, sur laquelle Clark a le béguin depuis qu'il est tout jeune, mais qui lui semble inaccessible.

Contrairement à Lois & Clark, Lex Luthor est un grand ami de Clark.  Clark lui a sauvé la vie dans l'émission pilote et Lex, majeur, lutte contre sa destinée, il ne veut pas devenir comme son père, l'infâme Lionel Luthor, pour qui tout et toute chose peut être achetée, détruite et démystifiée.  Lex est fasciné, tout comme Clark, par la pluie de météorites qui est tombée sur Smallville en 1989, ce qui les rapproche encore plus.  Ils ne le savent pas encore, mais ils deviendront ennemis.

La Citadelle de Québec et le château Frontenac

Je m'étais couchée tard le samedi soir, Marlène m'avait parlé de visiter la Citadelle de Québec et de voir en même temps la levée de la Garde du 22ème Régiment à la Citadelle.  Je me suis levée un peu tard, moi et Marlène somme arrivées juste à temps avec Marie-Julie pour voir la levée de la Garde.  Essayez de vous trouver une place de stationnement près de l'entre de la Citadelle, bonne chance !  Nous avons été chanceuses, il n'y avait pas trop de monde.  Le ciel était gris, nous croyions que nous allions pouvoir regarder toute la cérémonie...  La tradition veut que la levée de la garde se fasse tous les matins à 10h.  Je ne connais pas trop l'histoire, mais tous les effectifs sur la base changent de quart de travail, qui dure 24 h.  Un bouc (très bien nourri, brossé et entretenu) est utilisé pour la cérémonie.  Les gardes avec leurs habits rouges et leurs casques de poil se pointent, il commence à pleuvoir quelques gouttes...  2 minutes plus tard, il se met à pleuvoir à boire debout, pendant à peine 5 minutes, juste assez longtemps pour que l'on annonce au micro que la cérémonie de la levée de la garde est annulée.

Voici des photos de la Citadelle et des environs, pour vous donnez une idée de l'immensité de la chose :

La devise du Québec : "Je me souviens".  Saviez-vous qu'il y a près de 400 ans que les premiers colons français sont venus coloniser le Québec ?  Il paraîtrait aussi que le tiers des Québécois a du sang indien en lui, à cause du métissage entre les colons et les Indiens au cours des siècles.  Les autochtones d'aujourd'hui vivent en partie dans des réserves ou territoires gérés par le gouvernement fédéral.



Les canons donnant sur le fleuve.



Panorama de la ville de Québec, avec le château Frontenac au centre.


Le château Frontenac


Les rues du Vieux-Québec, on trouve des boutiques d'artisanat, des cafés, des habitations, etc...

 

Nous avons quand même pu fair le tour de la Citadelle, avec ses murs imposants, ses canons lourds et hors de proportion, avec ses fortifications travaillées et modifiées depuis le Régime français.  J'ai trouvé l'endroit très impressionnant, on n'aurait pas pu trouver un meilleur endroit pour une forteresse et pour faire le guêt contre ses ennemis !  Le fleuve St-Laurent se déroule à nos pieds, et la ville fait face au fleuve, avec le château Frontenac la surplombant de ses hautes tours et toitures.  Quoi dire d'autre ?  Il y a quelques bâtiments de la Citadelle qui ont été convertis en musées, mais quand une prison est convertie en musée, entrer à 20 personnes à la fois dans une petite cellule devient pénible.

D'autres rêves de voyage

Et puis, nous sommes vite retournées chez Marlène, car je devais reprendre l'autobus à 15 h.  Ce fut un week-end très enrichissant, j'ai vu trop de choses en très peu de temps, je compte bien sûr retourner dans la région de Québec et de Charlevoix pour continuer de découvrir tous ses beaux paysages.  Une chose que j'aimerais faire serait de partir avec une voiture et quelques personnes avec lesuqelles je me sens bien et découvrir les grands piliers du Québec : les complexes hydro-électriques La grande et compagnie, les aurores boréales dans le Grand Nord et dire bonjour à ses caribous, voir les plages et le Rocher Percé de la Gaspésie, le Saguenay-Lac-St-Jean avec son fjord, les Iles-de-la-Madeleine pour sentir ce que c'est d'être entouré du golfe du St-Laurent, etc...  J'ai plein de projets dans la tête, faut-il encore que je les réalise !

 


 

It's in situations like this one that we discover we are more a kid anymore. From August 16th to the 18 2002, I made, for the first time in my life, a trip in which I had chosen the dates of departure and arrival and the destination.

Like everyboby, I have made some little trips when I was a kid : giong to the beach and going camping, visit some of the big cities (in my case, Toronto) and little towns in the middle of nowhere (the Pok-O-Mac camp, in Vermont).  This was first real trip, even if it wasn't too far away from home, only a few hundreds kilometers from the great Montreal region.

It's with a little worrying and a lot of stress that I went to bed the might before my departure, it'a almost like I didn't sleep !  The morning of the departure arrives, I have to get to Montreal by myself to take the bus because I don't own a car, it's that much of a problem, it's the same road I take to go to school...

Because I was heading to Montreal, I had taken contact with a friend living in Montreal, Élo, who is, like me, a fan of Dean Cain and Lois & Clark, to keep me company until my bus would arrive (and also to talk about Dean :). It's now ten o'clock, I say good bye to my friend and I get in the bus headed for Quebec, the 3 hours spent in the bus passed quite fast.  The big buses are so much bettter than the ones used in public transportation !!  One hour passes by, then another one, we didn't see any big cities during the trip, only little cities with weird saint names, and there were loads of corn fields too !

The arrival

Marlène, my Quebec friend, was waiting for me at the bus stop in the Old-Quebec. I thought it would be a shame to miss her !  I only remebered vaguely her face, it had been a year since I had seen her the last time !  I finally step off the bus and she is there with her children, Gaétan and Marie-Julie.

We all get in her car and we arrive at her house and we talk about all kinds of things for the rest of the day.  It seems we could have talked for centuries !  I also have to say I speak a lot myself.  If I am having a conversation that interests me, I can go on for hours...


The family with whom I stayed, from left to right :
Marie-Julie, Donald, Marlène and Gaétan

Because I have never been to Quebec before, Marlène tells me we will visit some parts of the region.  It's a very good idea, The old City of Quebec and Charlevoix are places where tourists often go when in visit in the region. I am very curious to discover it myself !

Saturday afternoon sonn arrives, Marlèene asmks me in I want to see her region, I gladly accept...  So, I sepnt the rest of the afternoon with her and her kids in her car and I see spectacular views ! She drives, and drives, and drvies, and we sometimes stop to see beautiful sceneries...

Direction : St-Iréné

We also ma de a little stop at the Ste-Anne-de-Beaupré Basilique.  I know little about that region, but the church has a very good reputation, some very sick people would have been cured between these walls. The church is very impressive from outside, it's constructed with gray masonry and you can instantly feel its presence.


The entrance
Sainte-Anne-de-Beaupré Basilique


The ceilign : note that it's painted and it tells a story


See the steeple (google)

We drive up the road to a little town called St-Iréré, it's about 300km east of Quebec City, while following St-Lawrence river !

This picture has been taken at the top of a hill. See the plain below us, with all the buildings and the lands, it was stunning !

While driving, the road went back to the south, see the St-Lawrence river that get wider.

About 2 hours after leaving the region of Quebec, we arrived to St-Iréné.  See how it's beautiful.  See the stone harbour that has been erected, it now serves as a boardwalk.  At its entrance, there is a ggantic boat anchor for cars not to come in.  The harbour is about 100 meters long. At the end of the boardwalk, where Gaétan poses with me, I think I saw some white foam that couldn't have been done by boats.  Could I have seen whales ?  I didn't take my camera with me, I will probably never know, unless, of course, I go back !



A beach with pebbles and sand at the left of the boardwalk and at its right, a real beach with swimmers


Marlène, hair in the wind


Chantal the explorer (I can hear you laugh from here, you know !)

I swaer I thought I saw whales or really big fishes swimming in the depths of the St-Lawrence river.

I didn't regret coming all this way ! After that, little detour for an ice cream cone, peepee stop and in the car again to come back in time for supper.  We travelled at least 500 km in the span of an afternoon.  On the road from Quebec to St-Iréné, there were little farms and little shops where people were selling antiquities, paintings, souvenirs, often made by local artists.  Marlène told me that if you seached a little buit, you can discover treasures.  We didn't stop for the treasure hunt, we didn't have the time !

Marlène and I are new Smallville fans !

After our St-Iréné trip, we ate and Marlène was kind enought to invit me for her cousin's wedding, in Cap-Rouge. It was already dark when we arrived, but I could tell by the smell in the air, that we were near a river or a lake, it aws surely a beautiful place during the day.  I couldn't tell you, but the moon was gorgeous.

It was a really quick visit, but my shoes and my purse were able to taste beer, a person dropped some on me.  It's a chance I wasn't driving.  If a cop decided to arrest me, they would have made me blow in the alcohol thingy to see if I was able to drive or not. :)

Back from the wedding, we decided to stop at a video store to rent the pilot of Smallville.  The pilot was translated in French, but, at the time, the rest of the series was not.  I fell right away in love the the series, that is not at all like Lois & Clakr, beware of that ! Instead of being a romantic comedy and sometimes caricatural (this is said in a good way !), Smallville is more about Clark discovering his powers, he's a troubled teenager, just like all the others , but he is quite unqique in a lot of ways. The second season is better than the first one, because the story is more about the charcters surrounding Clark instead of haveing a ''freak of the week'' at each episode that wants to get revenge on this or this other character. Clark's best friend, Pete, is back. Reserved Chloe is there too, she is the editor-in-chief of the school's newspapaer, the ''Torch". Let's not forget Lana Lang, on which Cark had a crush since forever, but she seems so unreachable.

In comparison to Lois & Clark, the first huge difference is that Lex Luthor is a friend of Clark.  Clark saved his lfe in the pilot and Lex, who is older than Clark, struggles against his father's will.  He doesn't want to become like him, for whom everything and everyone can be bought, destroyed and demystified.  Lex is fascinated, as Clark, pby the meteor shower that fell on Smallville in 1989, this brings them closer.  They don't know it yet, but they will become ennemies.


The fortifications of Québec and the Château Frontenac

I got to bed late on Saturday night, Marlène asked me if I wanted to visit the fortifications of Québec and to see, at the same time, the rotation ceremony of the 22nd Regiment Guard. I got up a little late, but Marllene and I arrived just in time with Marie-Julie to see the ceremony.  Try to find a parking spot near the fortifications, it's easier said than done !  We were lucky, there was not that much people.  The sky was gray, we thought we could see the whole thing, but it started raining.  Tradition demands that the rotation of the Guards takes place  at 10 AM each morning.  I don't know the whole story, but the people working there do so in shifts of 24 hours, and they change afterwards. The goat (very well fed, groomed and everything) is used for the ceremony. The guards have red suits and black hairy hats make their show, but it started raining 2 minutes  after it began. It rained hard for about 5 minutes, but enough for the personnel to announce in the megaphone that the ceremony was cancelled.

Here are some pictures I was able to take of the fortifications and its surroundings, look at the size of the thing :

Did you know that it's been a little more that 400 years that the first French immigrants came to Quebec and colonize its territories ?  A third of all the descendants of the first French-Canadian people living in Quebec have ''Native'' blood, because the French that arrived here started families with local Native people. A part of those Native people live in reserves or territories that are the Canadian government responsability.




The canons with a view of the St Lawrence river.



The  city of  Québec, with the château Frontenac in the center of the picture.



The château Frontenac


The streets of the old Quebec City, there are a lot of art boutiques, cafes, houses, etc...


We took a tour of all the installations
, with its imposing walls, its big canons with their exaggerated sizes and the fortifications that have been modified since the French regime. I found the site very impressive, I think that the French made a great job by erecting those buildings at that place and check out for the ennemy !  The St Lawrence river was at my feet and the château Frontenac was standing tall behind us.  What else can I say ?  Some building have been converted in museums, but when you enter in an ancient prison that is now a museum, entering 20 people in a little cell is hard.

D'autres rêves de voyage

After that, we went back to Marlene's place, the bus was getting back to Montreal at 3 PM.  It was a very interesting week-end, I saw too much things in less time than I would have loved too, I definitely  want to go back to Quebec and to visit Charlevoix to discover other great spaces.  I would like to go for a road trip wjth a couple of people and discover great things here in Quebec : the hydroelectricity complexes in the north of the province, the Northen Llights, see the Rocher Percé in Gaspésie, the Saguenay-Lac-St-Jean with its fjord, the les-de-la-Madeleine to feel lwhat it's like to be surrounded by the St Lawrence on all sides, etc...  JI have a whole bunch of projects in my head, I still have to live them !

Mise à jour le Lundi, 07 Mars 2011 01:16