TV Guide-03/01/2004 PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

TV Guide

3 janvier 2004/January 3th, 2004


Transcription anglaise/English transcript
Traduction française/French translation


PRETRIAL MOTION PICTURE

Scott Peterson hasn't even been tried yet, but that didn't stop USA Network from making a movie about his case.


BY BRUCE FRETTS

Dean Cain has just arrived for lunch at a Santa Moncia restaurant when he's recognised by a passerby, "Hey, aren't you Superman ?"

The Lois & Clark veteran graciously acknowledges his former not-so-secret identity.  Suddenly, it hits him : "Is somebody going to stop me and go,"Hey, aren't you Scott Peterson ? and smack me in the mouth ?"

Maybe Cain should have thought of that before he agreed to play the real-life man who's charged with murdering his pregnant wife, Laci, in The Perfect Husband : The Laci Peterson Story, airing February 13 on USA Network.  Turning a real-life tragedy into a piece of insta-tainment would be shocking if it didn't feel so inevitable. "The is the natural result of a media train that left the station with Scott Peterson talking, talking, talking on TV," says Court TV anchor Nancy Grace. "His behavioral evidence has fueled speculation, analysis and, ultimately, a TV movie."

Wait a minute, the guy hasn't even been tried yet !  How can they turn his story into a movie ? Narrowly.  The script covers only the events between Laci's Christmas Eve 2002 disappearance and Scott's arrest last April. Any subsequent developments that might occur before the film airs will be covered in an end-title card.  Says Cain, "No matter what happens - even if it turns out that's he's guilty or had an accomplice, that won't change what we've done."

Seen through the eyes of the Petersons' "best friends" (composites played by David Denman and Sarah Joy Brown), the telepic attempts to wring drama from their weakening belief in Scott's innocence, initially supportive, they turn against him once he becomes a murder suspect, a media target and an admitted adulterer after he confesses to an affair with Amber Frey (Tracy Lynn Middendorf). "The story is really about how trust can be crushed," Cain says.

Limiting the time line reduces Laci's role to a cameo, Meredith Lieber, who plays the part, doesn't even speak any lines.  She's more a body double than an actress," says executive producer Diane Sokolow, who describes one of Lieber's few appearances; "There's a moment - and it may or may be not end up in the film - where Laci's dad walks in her house and thinks he sees her."

Making a movie out of an ongoing news story proved a surreal experience all around. "While we were shooting, I'd watch the preliminary hearings when I'd go home at night," Cain says.  "It was really strange." And not without pitfalls. When Frey contradicted earlier reports by testifying in the pretrial phase that she's had no face-to-face contact with Scott after Laci vanished, a scene between Cain and Middendorf had to be reshot as a phone conversation.

The filmmakers claim to be unconcerned about tainting the potential jury pool. "Our little movie is a grain of sand on the beach compared to the nonstop coverage on CNN and MSNBC," says USA Network executive vice president Jeff Wachtel.

Grace, who's also analysed the case on CNN's Larry King Live, thinks the movie effect on jury selection will be greater. "You'll have to ensure which jurors have seen it and what impact it had on them.  Sometimes, frankly, even the most honest juror doesn't know the impact."

Cain remains unfazed, "I didn't play him as guilty, but I didn't play him as innoncent of everything, either.  My hope is that at the end, you're not quite sure whether he did it."  Who does Cain think did it ?  "I have no opinion whatsoever, and that's not just the company line," he argues. "Heck, if I had any real idea, I'd be on CNN."



EN ATTENTE DU PROCÈS...

On n'a pas encore jugé Scott Peterson, mais ça n'a pas empêché USA Network de faire un film à partir de son histoire.


PAR BRUCE FRETTS

Dean Cain vient tout juste d'arriver à un restaurant de Santa Monica pour manger quand il est reconnu par un passant : "Hé, n'êtes pas le type qui fait Superman ?"

L'ancienne vedette de Lois & Clark confirme gentiment qu'il a bien campé ce personnage, dont l'identité n'est plus vraiment secrète.  Soudainement, ça le frappe : "Et si quelqu'un m'accoste et me demande : "Hé, n'êtes-vous pas Scott Peterson ? et qu'il m'envoie un coup de poing à la figure, qu'est-ce que je fais ?"

Peut-être Cain aurait-il dû penser à cela avant d'accepter de camper le rôle du vrai homme qui est accusé d'avoir assassiné sa femme enceinte, Laci, dans le film The Perfect Husband : The Laci Peterson Story, qui sera diffusé le 13 février, sur USA Network.  Adapter une véritable tragédie pour qu'elle devienne une pièce de divertissement pourrait choquer, si on ne sentait pas que ça devenait si inévitable. "C'est le résultat naturel d'un processus médiatique, qui a laissé Scott Peterson parler encore, encore et encore," déclare l'animatrice de Court TV, Nancy Grace. "Ses faits et gestes ont nourri le doute, ont été analysé et ultimement, ça s'est transformé en téléfilm."

Attendez un moment, le type n'a même pas encore eu de procès !  Comment ont-ils pu transformer une histoire en film ? En étant très rigoureux.  Le script du film ne fait que couvrir les événements entre la disparition de Laci la veille de Noël en 2002 et l'arrestation de Scott en avril dernier [en 2003]. Tout développement subséquent, qui pourrait survenir avant la date de diffusion du film, sera traduit en mots à la toute fin du film. Cain déclare d'ailleurs que : "Peu importe ce qui arrive - même s'il devait être trouvé coupable ou qu'il a un complice, ça ne changera pas ce que nous avons fait."

Vu au travers les yeux des "meilleurs amis" des Peterson (qui sont joués par David Denman et Sarah Joy Brown), le téléfilm tente de mettre l'accent dramatique sur leur espoir de plus en plus faible de voir Scott innocent, ils étaient tous d'abord très solidaires de sa cause, mais ils se sont tournés contre lui une fois qu'on l'a soupçonné de meurtre, puis que la foire médiatique s'en est mêlée, et qu'il ait confessé qu'il avait eu une relation extra-conjugale avec Amber Frey (campée par Tracy Lynn Middendorf). "Nous voulions montrer comment la confiance peut être détruite," dit Cain.

À cause du temps limite imposé pour le film, l'apparition de Laci se réduit à un caméo pour Meredith Lieber, qui l'incarne, elle ne dit d'ailleurs absolument rien. "Elle est plus la doublure du corps de Laci qu'une actrice au vrai sens du terme," déclare la productrice  Diane Sokolow, qui décrit une des quelques apparitions de Lieber : "Il y a une scène - qui sera incluse ou non dans le film - où le père de Laci marche dans sa demeure et il croit l'apercevoir."

Monter un film à partir d'une histoire qui est en cours de développement s'est avérée être une rude expérience. "Alors que l'on tournait des scènes, je me tapais des enregistrements de l'enquête préliminaire à la maison le soir," raconte Cain.  "C'était très étrange." Ce n'était pas d'ailleurs sans danger. Quand Frey a nié certains faits dans les rapports préliminaires, elle a déclaré qu'elle n'avait as eu de contact en personne avec Scott après que Laci soit disparue, une scène entre Cain et Middendorf a dû être tournée à nouveau sous la forme d'une conversation téléphonique.

Les producteurs du films disent qu'ils ne sont pas inquiets quant au fait de . "Notre petit film est un grain de sable sur une plage, si l'on compare avec l'ampleur de la couverture médiatique non-stop que ça a pris avec CNN et MSNBC," dit le vice-président exécutif de USA Network, Jeff Wachtel.

Grace, qui a aussi analysé le cas de Peterson à l'émission Larry King Live, sur la chaîne CNN, croit que l'impact du film sur les éventuels jurés sera plus grande qu'on ne le croit. "Il va falloir déterminer quels jurés auront vu le film et quel impact ça aura sur eux.  Parfois, même le juré le plus honnête ne connaît pas la portée de ce genre de film."

Cain reste déterminé : "Le rôle que j'ai campé ne le condamne pas, mais je ne l'ai pas joué pour qu'il paraisse innocent à tous les ponts de vue non plus. Mon but est qu'à la fin, vous ne soyez pas certain de ce qu'il a fait ou non."  Qui, selon Cain, a commis le meurtre ?  "Je n'ai pas d'opinion sur le sujet, et ce n'est pas ce que la compagnie m'a demandé de dire," se défend-il bien. "Si j'avais une bonne idée de ce qui était vraiment arrivé, je serais à CNN en train d'en discuter."

Mise à jour le Mercredi, 03 Août 2011 22:02