Cult Times - 03/1997 PDF  Array Imprimer Array  Envoyer

Cult Times

Mars 1997 /March 1997

Traduction française / French translation

Article anglais / English transcript


BY: CAROLINE MAY

CAIN AND ABLE
Dean Cain on the pain of harnesses and the price of fame

DEAN CAIN possesses all the right attributes for a leading man in Hollywood; he's young, ridiculously handsome, with a perfectly honed physique. He's also a pretty fine actor, who has amassed legions of fans across the world during his four-year stint in the dual roles of Clark Kent and Superman in Lois & Clark: The New Adventures of Superman. DEAN CAIN took a few moments out of his busy schedule to talk to Cult Times about the Man of Steel.

What were your ambitions when you were a child?

I grew up with people like Rob Lowe, Chad Lowe, Charlie Sheen, Emilio Estevez, Chris Penn, Sean Penn, Holly Robinson…. All these kids grew up in this small area. At that age, I hadn't even considered it - acting was the last thing on my mind. All I wanted to do was play football or basketball, whatever it was at the time.

What made you consider trying acting as a career?

I started thinking I should be an actor when I was 17, just between my junior and senior years in high school. My father was directing a film called The Stone Boy, and because I looked like the kid who was playing the younger brother they asked me to come in and play his older brother. That was sort of the first shot at acting I had that seemed interesting to me. I knew I would go back into film at some time after I had finished college and after I had finished football. The last thing my father wanted me to do was be an actor.

You retired from football after injuring your knee. Do you feel that if that hadn't happened you would have remained a sportsman?

That's very possible. My plan was to screenwrite and play football. However, as a football player you become visible and I'm sure that I would have become visible as a personality and gone into acting even though I hadn't planned on it then. I probably would have ended up on the other side of the camera.

You first became known for a role in the soap opera ' Beverly Hills 90210'. How do you feel about seeing those episodes again when they go into reruns?

It's funny because now people will see that and know it's me. It's weird thing - you're past coming back to haunt you. I enjoyed doing that work and it was very valuable to my career, and I think it led very directly to what I'm doing now. But it's funny for me to look at it - it's like looking at myself in high school.

Has playing Superman changed your life?

Everyone says that when you start an hour-long series you're going to lose you life. You don't really know what it feels like until it happens.

The show has made you a high profile celebrity. Has this been hard to cope with?

It was very interesting; the biggest shock to me was going to Europe. I went to Europe for a month after we finished shooting the first season and the show is hugely popular there. To have people recognise me in a county I'd never been to was very surprising. It was exciting as hell, but it was also scary to be that accessible. It was nice to be in Italy and France. When I went through Britain that was frightening because the show does very well there, and I wasn't prepared for the mobbing fans. That happened to me a couple of times.

In what respect did you find the reaction of fans frightening?

I ended up in Newcastle. I was there for Warner Brothers and they publicised the fact I was going to be there and expected a few hundred people to show up, and about 5,000 people showed up. It was amazing - people were freaked out that I was there. There were problems - they almost didn't let me go out. It was really hot and people were passing out, and people were coming up to me and they were shaking - I wasn't quite used to that. It was shocking. (On another occasion) we were leaving the BBC after doing a show that was live and a bunch of people had congregated at the front, and when we drove out they chased us in cars. And it turned into this real James Bond chase, and the security guards who were with me just loved it. It was a lot of fun, and we lost them!

Have you found your everyday life, outside the series, changing at all?

My day-to-day life really hasn't changed that much. I get a lot of children and a lot of people come up to me and say 'Hey - you're Superman!' That's great. They're very supportive and I enjoy that, but free time is the biggest thing I'm missing. It certainly keeps me busy right now.

So, what is your average day like?

It depends on the day really. I spend a lot of time now working out because I have to get back in that wonderful blue suit. I'm spending a lot of time in the gym these days, and going to see movies. I play basketball; I surf.

What is the most common reaction from people when they meet you in public?

Most of the time when children approach me they are amazingly polite. It shocks me how friendly and polite they are - they're on their best behaviour. I guess they don't want to screw it up with Superman! These kids come up and say, "Excuse me sir, would it be OK if I had your autograph?"

Do you think Lois & Clark: The New Adventures of Superman has an important message for its audience?

There's one particular story I heard where there was a child that's hyperactive and prone to violence and the only show they'd let him watch was Superman. I thin k that there's strength in the values and the honesty - just because you're the strong person doesn't mean you have to dominate everybody all the time. I think that stuff shines clearly through to the kids and I think they're the values that we want to present to people on the show. This is a very positive role model, as opposed to the others we see on television.

There are a lot of action sequences in Lois & Clark: The New Adventures of Superman. Which is hardest being Superman or being a footballer?

Physically it's not tougher than football and I don't think it ever can be, but mentally it's a heck of a lot tougher. It's a grind for 12, 14, 15 hours a day, every day, five days a week, for nine months. That is more difficult - football is a more finite period of time. It's more intense but it’s shorter.

It must be very uncomfortable being strapped in the harness for the flying sequences…

One of the biggest improvements is that my stunt guy, Lincoln, got to do most of the set-up shots, so he got to hang up there for a long time, then I would get up there and get it (shot) pretty quickly. Of course, Lincoln didn't like that much! The harness itself is uncomfortable and if you're going to shoot two or three scenes in a hurry, it's OK, but if you're going to spend an entire day shooting green screen it's very uncomfortable. There's just no way to make it comfortable.

Phyllis Coates, who appeared as Lois Lane in the original Superman TV series, guested as Ellen Lane in the first season episode 'The House of Luthor'. Did you have the chance to meet with her and discuss your performance in comparison with George Reeves?

I didn't get the chance to speak with Phyllis actually, but Teri had the chance to speak with her and she said I was cuter than the other superman! That was about as much as I got!

You were dating Brooke Shields before you became famous. Did that teach you anything about the nature of fame?

Absolutely. It would be really difficult to see her for dinner and have people come up and talk to you. I live that now, and it's kind of difficult but it's not something horrible. The places that I frequent in my day to day life I don't have much of a problem at all, but when I go out to certain functions you sort of make yourself more available to that sort of thing.

You are still involved with screenwriting, and - as well as contributing to Lois & Clark: The New Adventures of Superman - have had a deal with Hollywood Pictures. Have you written any projects with yourself in mind for the role?

In the past I haven't at all. There's one particular project that I'm writing that I have a part in mind for myself, but other than that I've written just to write the story. For me writing action-thriller-romance things are fun, and that's where my writing is at this point in time.

How do you spend the break between seasons?

I've been trying to relax, spend time with my family and friends, and I've been doing a lot of writing and a lot of working out.

Teri Hatcher has spent her time off from the series making a break into movies. Are motion pictures also on your agenda?

I've had an enormous number of opportunities. The reason I chose not to do them was basically Ididn't want make a mistake. I want to act in a film that feels right, and with the things I did like, the time frame was a problem.


PAR: CAROLINE MAY

CAIN PEUT AUSSI LE FAIRE

Dean Cain nous parle de la douleur que le harnais lui cause et du prix de la célébrité .


DEAN CAIN a toutes les qualités digne d'une étoile d'Hollywood; il est jeune, très attirant et a une physique sculpté au couteau. C'est aussi un très bon acteur, qui a rassemblé des légions de fans au travers le monde pendant ses quatre années à jouer le rôle double de Clark Kent et Superman dans Lois & Clark : Les Nouvelles Aventures de Superman. DEAN CAIN a pris un peu de temps pour parler à Cult Times de l'Homme d'Acier.

Quelles étaient vos ambitions quand vous étiez jeune ?

J'ai grandi avec des gens comme like Rob Lowe, Chad Lowe, Charlie Sheen, Emilio Estevez, Chris Penn, Sean Penn, Holly Robinson… Tous ces enfants ont grandi dans le même quartier. À cette époque, je n'y pensais même pas - devenir acteur ne m'avait pas effleuré l'esprit. Tout ce que je voulais faire était de jouer au football ou au basketball, peu importe le sport auquel je pensais à ce moment.

Qu'est-ce qui vous a fait considérer le métier d'acteur ?

J'ai commencé à penser devenir acteur à 17 ans, à la fin du lycée. Mon père était le réalisateur d'un film intitulé : ''The Stone Boy'' et parce que je ressemblais à l'enfant qui jouait le rôle du jeune frère, on nma demandé de venir les rencontrer et de jouer le rôle du grand frère. Ça a été en quelque sorte ma première expérience et c'est la première fois où ça m'a paru intéressant.  Je savais que j'allais revenir travailler dans le showbusiness une fois que j'allais avoir temriné mes études et ma carrière au football.  La dernière au monde que mon père voulait me voir faire come métier était celui d'acteur.

Vous avez pris votre retraite après une blessure au genou. Croyez-vous que si ce n'était pas arrivé, vous seriez resté dans le sport?

C'est très possible.  Mon plan était d'écrire des films et de jouer au football.  Toutefois, même en devenant un joueur de football, lnous devenons visibles et je suis persuadé que je me serais fait remarquer en tant que personnalité et que je serais devenu acteur au bout du compte, même si je ne l'avais pas planifié ainsi à l'époque.  Je me serais problablement retrouvé d'un côté ou de l'autre de la caméra.

Vous avez été tout d'abord connu pour votre rôle dans la télésérie  'Beverly Hills 90210'. Comment vous sentez-vous quand vous vous revoyez dans les rediffusions ?

C'est étrange parce maintenant, les gens me reconnaissent et savent que c'est moi. C'est assez bizarre - votre passé revient vous hanter. J'ai aimé faire ce travail et ça a permis à ma carrière d'avancer considérablement et je crois que que ça a eu un impact direct sur ce que je fais maintenant. Ça me fait tout drôle de regarder à nouveau les épisodes - c'est comme si je regardais à l'époque de l'école secondaire.

Est-ce que jouer le rôle de Superman a changé votre vie ?

Tout le monde dit que quand on commence à travaille sur une série d'une durée d'une heure, on perd notre vie.  Il faut dire que l'on ne sait pas ce que c'est jusqu'à ce que ça arrive.

La série a fait de vous une célébrité très convoitée. Est-ce que ça a été difficile ?

Ça a été très intéressant comme expérience ; mon plus grand choc fut quand je suis allé en Europe. J'y suis allé pour un mois après que nous ayions fini le tournage de la première saison et la série est très populaire là-bas.  D'avoir des gens qui me reconnaissaient dans un pays que je n'avais jamais visité m'a beaucoup surpris. C'était très excitant, mais c'était en même temps épeurant parce que je devenais très accessible. Mon séjrou en Italie et en France a bien été. C'est quand je suis traversé en Angleterre, que ce fut plus difficle parce que la série fait des ravages là-bas, je n'étais pas préparé aux attroupements de fans. Ça m'est arrivé quelques fois.

Pourquoi trouvez-vous que la réponse des fans à votre égard a été inquiétante ?

J'étais à Newcastle.  J'étais là-bas pour la Warner Brothers et ils avaient publiquement annoncé que j'allais être là et ils s'saatendaient à ce que quelques cetaines de personnes se présentent et il y en eu près 5,000. C'était incroyable - les gens n'en croyaient tout simplement pas leurs yeux que je sois là. Il y a eu des problèmes - ils m'ont presque interdit de sortir. Il faisait très chaud et des gens s'étaient évanouis à cause de la chaleur et d,autres personnes venaient vers moi et tremblaient - je n'étais pas très habitué à ce genre de situation.  C'était très spécial. à une autre occasion, nous quittions les studios de la BBC après avoir fait une émission qui était en direct et un groupe de gens s'étaient attroupés à l'entrée des studios et quand nous sommes partis, ils nous ont poursuivis en voiture. C'est devenu une véritable poursuite digne des films de James Bond et les gardes de sécurité qui étaient avec moi ont tout simplement adoré, nous les avons semé !

Est-ce que votre vie de tous les jours a changé, en dehors des heures de tournage ?

Ma routine hors du plateau n'a pas changé tant que ça. Beaucoup d'enfants m'accostent et beaucoup de gens m'arrêtent en me disant, ''Hé c'est vous, Superman !''. C'est incroyable.  Ils m'encouragent beaucoup et j'aime bien leurs gestes, mais j'ai beaucoup moins de temps libre et c'est ce qui me manque le plus.  Il est certain que la série me tient occupé.

À quoi ressemble une journée typique dans votre vie ?

Ça dépend des jours. Je passe beaucoup de temps à m'entraîner ces jours-ci parce que j'effectue mon retour dans le superbe costume bleu. Je passe beaucoup de temps au gym et je vais voir des films au cinéma.  Je joue au basketball et je fais du surf.

Quelle est la réaction la plus commune du public quand les gens vous rencontrent ?

La plupart du temps, quand ce sont des enfants qui m'approchent, ils sont extrêmement polis. C'est une surprise à chaque fois de voir là quel point ils sont polis et cordiaux - ils ont un comportement impeccable. Je suppose qu'ils ne veulent pas avoir Superman comme ennemi !  Tous ces jeunes arrivent et me demandent tout simplement : ''Excusez-moi, monsieur, est-ce que je peux avoir votre autographe ?"

Croyez-vous que Lois & Clark: les Nouvelles Aventures de Superman livre un message important à ses téléspectateurs ?

J'ai entendu parler d'une histoire en particulier.  C'était un enfant qui était hyperactif et avait un caractère violent.  La seule émission qu'on lui permettait de regarder, c'était Superman. Je pense que la force des valeurs véhiculées et aussi l'honnêteté des personnages a eu une influence -  ce n'est pas parce que vous êtes la personne la plus forte qu'il faut à tout prix dominer toutes les autres. Je pense que ces valeurs rejoignent beaucoup les enfants et je crois que ce sont les valeurs que l'on veut présenter au public.  C'est un modèle très positif pour les jeunes personnes, contrairement à d'autres que l'on voit dans d'autres séries télé.

Il y a beaucoup de scènes d'action dans Lois & Clark: les Nouvelles Aventures de Superman. Qu'est-ce qui est le plus difficile : camper le rôle de Superman ou jouer au football?

Physiquement, ce n'est pas plus difficile que de jouer au football et je ne pense pas que ça le deviendra un jour.  Mentalement, par contre, c'est réellement plus dur. Ce sont des longues journée de 12, 14 ou 15 heures par jour, cinq jours par semaine, neuf mois par année. C'est la durée qui est différente - le football se joue sur une plus courte période dans l'année.  L'effort est plus intense, mais ça dure moins longtemps.

Ce doit être très inconfortable d'être suspendu dans un harnais pendant les scènes de vol…

Une des grandes améliorations est que mon cascadeur, Lincoln, a fait ls prises de vol préliminaires avant que les scènes définitives ne soient filmées, alors c'est lui qui était suspendu pour de longues périodes à ma place.  On le descendait et on me faisait monter, les scènes pouvaient se faire rapidement. Bien entendu, Lincoln n'aimait pas tellement ça lui non plus !  Le harnais est inconfortable et si deux ou trois scènes doivent être tournées à la suite, ça va, mais s'il faut passer une journée entière à tourner devant un écran vert, ça devient rapidement agaçant.  Il n'y a pas aucun moyen de rendre ça confortable.

Phyllis Coates, qui a campé le rôle de Lois Lane dans la série télé originale de Superman, a déjà fait une apparition dans Lois & Clark en tant qu'Ellen Lane, la mère de Lois, dans l'épisode de la première saison 'La maison du bonheur'. Avez-vous eu la chance de discuter avec elle et de parler de votre performance en comparaison au Superman de George Reeves?

Je n'ai pas eu la chance de parler avec Phyllis, mais Teri, oui.  Phyllis a dit que j'étais plus mignon que l'autre Superman. C'est tout ce qu'elle m'a dit !

Vous avez fréquenté Brooke Shields avant de devenir célèbre.  Avez-vous tiré des leçons quand à la célébrité ?

Tout à fait.  Ça aurait été très difficile de la rencontrer pour souper en tête-à-tête s'il y avait eu des gens qui seraient constamment venus nous voir.  Je vis quelque chose de semblable aujourd'hui, c'est difficile par moments, mais ce n'est pas quelque chose h'horrible en soi. Je n'ai pas vraiment de problèmes avec ça dans ma vie de tous les jours, mais quand je dois assister à certains événements, se montrer disponibles pour les gens fait partie du jeu.

Vous écrivez des scénarios, vous avez signé un contrat avec Hollywood Pictures, vous avez aussi contribué en tant que scénariste à Lois & Clark: les nouvelles aventures de Superman.  Avez-vous écrit un scénario qui pourrait vous mettre aussi en vedette ?

Je n'ai jamais fait ce la, non. Il y a présentement un projet en particulier sur lequel je travaille et qui m'impliquera, mais à part ce projet, j'ai toujours écrit pour écrire une histoire, sans personne en tête. Pour, écrire des scénarios avec de l'action/thriller/romance est une chose que j'aime bien et c'est à ce point où j'en suis maintenant.

Comment passez-vous le temps entre les saisons de tournage de Lois & Clark ?

J'essaie de relaxer, je passe du temps avec ma famille et mes amis et j'ai beaucoup écrit et j'ai passé beaucoup de temps au gym.

Teri Hatcher a passé le temps en dehors de la série pour percer au percer.  Est-ce que les films vous intéressent ?

J'ai eu beaucoup d'opportunités de le faire.  La raison pourquoi j'ai décidé de ne pas le faire est que je je ne veux pas faire d'erreur.  Je veux tourner dans un film qui me donne une bonne impression et dans tous les choix qui m'oint été offerts et que je trouvais intéressants, les conflits d'horaire étaient un gros problème.

Mise à jour le Samedi, 09 Avril 2011 20:43